"La NAT", toute une histoire ....


A l'occasion des journées du patrimoine des samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016, le Lycée Jean Zay a ouvert ses portes pour faire connaître ce bâtiment des années 30. 


Les guides, Mmes Auget et Chermette, ont proposé de  découvrir l'architecture et la décoration tant intérieures qu'extérieures de cet établissement atypique.


Qui est la "NAT" ?


"Je suis née avant la deuxième guerre mondiale, en 1933, après 3 ans de gestation.

Baptisée "École Nationale de Coutellerie", je suis la première du nom en Auvergne.

On me dit belle, originale, lumineuse, on envie ma situation en promontoire sur les hauteurs de Thiers et le panorama qui par delà la plaine de Limagne s'étend du Puy de Dôme au Plomb du Cantal.

Mon premier anniversaire fut fêté en grande pompe le 19 juillet 1934. Figurez-vous qu'il y avait là tout le gratin de l'Etat, le Président de la République, Albert LEBRUN, Pierre LAVAL, ministre des colonies et monsieur COTILLON, Maire Conseiller Général de THIERS.

Ainsi que le voulait ma destinée, j'ai accueilli ma première promotion en 1933-1934. En 1934, je présentais la première promotion thiernoise de section spéciale au Concours National des Arts et Métiers. J'étais très fière de mes rejetons.


Au fil des ans, je me suis ancrée dans l'histoire thiernoise et régionale sous le sobriquet encore familier de "la NAT".

Ce n'est qu'en 1993 que, par décision du Conseil régional d'Auvergne, on m'a renommée "Lycée Jean ZAY" en hommage au résistant, ministre de l'Éducation Nationale et de la Culture de 1936 à 1939.

Mais pour les Thiernois, je suis restée "la NAT".


J'ai traversé la guerre sans discontinuer d'accueillir les jeunes gens de la région, qui remplissaient ma vie de leur gaité malgré les horreurs de la guerre.


Longtemps j'ai regretté de ne pouvoir accueillir des jeune filles.


Durant les 50 glorieuses, j'ai participé activement à la reconstruction et à l'essor de notre pays. Je me suis équipée, année après année :

  • En 1946, un laboratoire industriel pour tester les métaux
  • En 1956, une section de BTS Bureau d'Études
  • En 1968, j'ai accueilli sa première promotion de filles, (enfin !)
  • En 1979, une section de BTS Mécanique Automatismes Industriels.
  • En 1990, une section de BTS Plastiques et Composites
  • En 1991, une section de BTS Étude & Réalisation d'Outillages

Et toujours, j'ai gardé fièrement ma classe préparatoire aux ARTS & METIERS, qui a évolué elle aussi, pour devenir Math SUP et SPE Technologique dans un premier temps, préparant aussi à NORMALE SUP CACHAN et quelques autres écoles, et en 1995 SUP PTSI (Physique Technologie Sciences de l'Ingénieur) & SPE PT (Physique Technologie), préparant à près de 90 grandes écoles scientifiques, puis je me suis alourdie et j'ai vieilli aussi, il faut le reconnaître... Alors j'ai entrepris une cure de jouvence qui a duré de 1992 à 2000. Ce fut une grosse opération. On m'a retiré une excroissance latérale qui était du plus mauvais effet et on m'a rajouté de jolis pavillons pour accueillir mes internes. Tout a été chamboulé à l'intérieur, j'ai eu droit à un lifting complet et on m'a rhabillée de pied en cap!

Bref, j'ai retrouvé toute ma jeunesse, la modernité et le plaisir d'accueillir encore de très nombreuses promotions."


La NAT


Avec l'aimable autorisation de M. LORUT, La MONTAGNE Centre France 

à l'occasion des 70 ans